Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

De l'affectivité du jardin au potager pour cette nouvelle année 2018
De l'affectivité du jardin au potager pour cette nouvelle année 2018

Avec le retard et le temps de prendre ce temps pour vous souhaiter  mes vœux pour cette nouvelle année 2018, qui sont vous vous en  doutez les meilleurs possibles. Il en serait un plus particulier l'affectivité que je vous souhaite de porter à vos proches, à vos amis à vos relations en ayant conscience de ce que vous leur apportez et qu'ils vous donnent.

L'affectivité des souvenirs en toute chose et particulièrement au jardin. Il  est un domaine ou cette affectivité prend une importance très particulière, le potager. Evelyne Bloch-Dano dans la fabuleuse Histoire des légumes parle des calories affectives en toute personne. Les hommes au potager les femmes aux fleurs, des domaines qui se mélangent si bien que les rôles devraient s'inverser aussi facilement. Vous reconnaîtrez qu'il reste encore des avancées à faire dans les jardins et les maisons. Par ma petite écriture j'ose espérer que j'aide à en faire prendre conscience certains jardiniers et jardinières. Nous avons tous des souvenirs si particuliers qui nous reviennent en mémoire à l'odeur d'une fleur, au gout d'un légume, au frémissement d'un arbre. Le jardin est un espace ou la magie de chacun trouve son possible. L’affectivité des légumes, des fruits, des fleurs, des arbres nous oriente dans  nos actes au jardin. Temps de partage possible à partager.  Transmettre et créer  des souvenirs qui seront accompagner  ceux que vous côtoyez serait mes meilleurs vœux pour cette année 2018. Partager pour réapprendre ensemble, partager des regards pour construire ensemble. A l'image des deux photos ci-dessus (en février et  fin mai ) l'année 2017  était pour moi celle de donner du temps à des jardinier(e)s pour les accompagner à regarder autrement leurs jardins. Loin de mon écran et plus proche des plantes pour réapprendre. Tout jardinier est capable de faire avec ce qui l'anime, pas nécessaire d’être un expert l'envie de faire reste l'élément moteur lié au partage et l'échange en prenant en compte le lieu. Prés de 4 mois entre les deux photos, celle de l’échange et celle de l'âme de la jardinière. Des découvertes pour moi, des histoires de vie pour cette amie jardinière à chaque plante arracher ou replanter. Des fleurs pour les yeux, des fleurs pour la mémoire des fleurs et des légumes pour un mélange des plus gouteux.

Dans la préface de Michel Onfray pour "la fabuleuse histoire des légumes" son propos sera vous parlez autant que mon plaisir de vous souhaiter une bonne année dans votre jardin.

"la petite histoire des légumes c'est une toujours une histoire de père et de mère, de grand-père et de grand-mère. Grattez l'or de la couronne du plus grand chef, le plus étoilé, le plus titré, le plus reconnu, qu'il soit gentil ou abruti, modeste ou arrogant, discret, délicat ou suffisant, prétentieux, vous trouverez les m^mes trésors que chez les cuisiniers du restaurant de campagne le plus reculé, le moins vu, le moins célébré. Et c'est le m^me magot qu'on découvre chez les cuisinières et les cuisiniers passionnés: un garde manger dans lequel sont entassées des madeleines de Proust."

Cuisinier ou jardinier, vous serez y percevoir la réciprocité du propos. Tous mes vœux de jardinage et de partage pour cette nouvelle année.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article