Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

courson-1-g

30 ans depuis les premières découvertes des  botaniques en Ile de France. Deux lieux d'une époque où la folie discrète des plantes trouvait à Courson et St Jean de Beauregard des espaces ou rassembler les premiers collectionneurs de plantes que nous connaissons aujourd'hui. Lieux premiers d'échanges et de propagations d'idées, lieu pour trouver des plantes rares ou très peu courante dans le commerce à cette époque.Une situation encore d'actualité 30 ans plus tard. Des passionnées qui sont pour la plupart encore des pépiniéristes en activité. 30 ans qui devraient confirmer un esprit encore identique malgré les années.Un aspect plus commercial de ce rendez-vous pour le rendre permanent mais à quel prix un débat que les pépiniéristes collectionneurs seront mieux évoqués que moi. Quelques changements depuis, des fêtes aux plantes dans toute la France et pas toujours à la hauteur des intentions des organisateurs. Courson reste une référence pour beaucoup par la diversité et la provenance. Cet année un thème les hydrangéas. Un groupe de végétaux qui promet de révéler des surprises.

Si je devais vous conseiller une plante ce serait le Dichroa febrifuga que vont certainement présenter Botanic Nusery, ils disposent d'exemplaires si beaux  qu'ils  devraient laisser le jury en admiration. Une pépiniere qui chaque année nous apporte une pépipe botanique pour le jardin Chorizema ilicifolium arbustes-a-fleurs-0043.JPG

Une plante entre la vivace et le petit arbuste presque comme un hortensia sauf  que cette belle plante n'aime pas nos températures basses de nos pays. Originaire de Chine et du Népal elle demande malgré cela une protection pour vraiment profiter de sa floraison en abondance à partir de septembre. Botanic Nursey  cultive les Dichroa febrifuga  dans des grands pots,  protéger des froids intenses en hiver avec un hivernage sous abris hors-gel.

arbustes-a-fleurs-0041.JPG

Une plante suffisamment intéressante pour qui retrouve sa maison en arrière-saison. Une plante entre la vivace arbustive et un petit arbuste. Une plante qui fleurit pendant 2-3 mois de la mi-août à fin octobre d'un bleu tendre un peu améthyste. Une plante proche de l'hortensia sans en être un. Ce bleu est vraiment fort au jardin dans une saison ou l'intensité du soleil faiblit, pour la rendre encore plus intéressante et lui trouver une place de choix. Lors de la fête aux plantes de Courson si vous pouvez faire un petit détour sur le stand du Nursery Botanic vous serez en admiration du moins je le pense comme je l'étais. Une belle plante pour comprendre la diversité possible dans les hydrangeas.

Une fête aux plantes qui cet automne sera peut-être un des derniers moments intenses de cette saison. Les fêtes aux plantes  semblent vivre en mode ralenti pour la première fois depuis les 20 dernières années. Simple effet du temps ou de l'époque? Des fréquentations en baisse du nord au sud comme en Belgique. Des jardiniers qui regardent, qui prennent le temps de choisir, qui dépensent en y regardant autrement. Serait-ce la nouvelle tendance? Une saison ou des signes annonciateurs bousculent toutes les habitudes des dernières années. Les jardiniers dont nous sommes seraient-ils plus sérieux et moins impulsifs? Une saison que le temps n'aide pas dans les journées aux plantes de septembre et de ce début de mois. Courson sera-t-il autrement? Une période où l'achat des plantes est plus réfléchi, des plantes oui mais pas à n'importe quel prix à un prix juste avec  des conseils qui assurent les jardiniers de trouver la merveille du jardin pour un temps que seul le pépiniériste est en mesure d'évaluer. Un automne qui annonce des changements? Une fête aux plantes ou comme d'habitude le choix dans les végétaux est si riche que tout jardinier trouve des plantes qu'il ne pensait pas acheté. Une liste pourquoi pour qui, ou la surprise de se laisser surprendre tout se retrouve sur cette fête aux plantes. Un rendez-vous annuel incontournable? Pas forcément mais un rendez-vous où la presse et les journalistes seront présents. De quoi stimuler les pépiniéristes. Avec certainement la présence de nouveaux pépiniéristes en espérance de se faire un nom en proposant des végétaux nouveaux pour nôtre plus grand bonheur. 30 ans de fêtes aux plantes dans la France qui doit beaucoup à ce lieu qui fait référence à l'étranger.arbustes-a-fleurs-0042.JPG

Le dichroa febrifuga a des secrets que le monde des sciences commencent à percevoir. Cette belle au-delà des fleurs bleues si chaleureuses cache un secret médical. Cette plante fait partie des 50 plantes médicinales chinoises indispensables. Les feuilles sont utiliser pour le traitement des cancers de l'estomac, les racines pour le paludisme et malaria. Dans les racines une molécule qui risque de nous apporter beaucoup dans les années à venir. Une molécule capable de limiter certaines proliférations dans les cellules, l'halofuginone. Prolifération  cellulaire qui fait penser à celle du cancer. Cette plante  fait actuellement la une des journaux spécialisés en recherche médicale. Une plante qui nous viens de si loin, utiliser depuis si longtemps que l'on commence juste à percer quelques processus sans encore en comprendre l'action sur les maladies. Une plante qui apporte du possible pour des lendemains meilleurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article