Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

IMGP1373.JPG     Une orchidée vivace pour le jardin,  très facile à conserver en sol humifère mais drainant. Mon intérieur ne me permet pas de conserver facilement des orchidées par contre pouvoir les planter au jardin  est une nouveauté pour moi. Celle-ci est très intéressante elle forme une belle touffe avec les années, apparemment facile a conserver. Les anglais en sont fous ce qui n'est pas surprenant il connaisse si bien les plantes que je devrais commencer à faire des visites dans les manifestations aux plantes en Angleterre. Elle se rencontre facilement dans les beaux jardins anglais ou les vivaces sont les reines de ces jardins. En France je ne l'ai pas souvent rencontré chez les pépiniéristes elle reste affaire des spécialistes et d'amateurs éclairés. Il serait légitime qu'elle quitte ce petit milieu pour rejoindre celui des fêtes aux plantes. Les Belges la commercialisent facilement, un temps d'avance? Ou simplement par curiosité botanique, c'est à la fête aux plantes de Celle que je l'ai découvert pour la première fois, ce lieu réserve chaque année sont lots de surprise. L'introduire dans le jardin n'est pas un grand risque, attention en hiver elle disparaît entièrement, il serait dommage de faire comme moi, oublier son emplacement et la déraciner lors d'un bêchage d'hiver. Ou  mon impatience de mettre le jardin propre l'emporte sur l'attente de la repousse.

IMGP1370.JPG

     Une floraison de printemps, un mois de fleurs pour un petit moment de bonheur, l'attente de retrouver cette plante. J'ai perdu cette plante une fois, l'ayant conservé dans un grand pot en plastique, c'était oublier la voracité des Othiorhynques dans mon jardin, les  larves sont  gourmandes des racines charnues. En pleine terre elle se porte mieux. A planter à mi-ombre, sous un ombrage léger, maintenir un couvre sol avec des feuilles mortes pour garder l'humidité nécessaire à cette belle plante. Une folie de plus pour le jardin, un prix qui peut réduire l'élan qu'on lui porte entre 20 et 25 euro pour une jeune plante de deux trois ans. Un investissement pour du long terme, et d'avoir une plante que l'on peut dire rare dans nos jardins. Pour moi une découverte et la possibilité de découvrir un nouveau genre de plantes vivaces. A découvrir dans les fêtes aux plantes qui s'annoncent.

Sur le site de la sociéte des jardins alpins (en anglais) de beaux spécimens en pleine terre et d'autres variétés pour nos jardins, attention merveille.link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article