Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

circium-canum.jpg

      Cirsium canum une vivace que l'on trouve rarement en vente certainement en raison de sa rareté et de sa protection dans certaines régions d'Europe. Plus communément dénommé Cirse cendré, cette  vivace cache plus d'un intérêt  pour sa culture dans nos jardins. Cette plante qui ressemble avec sa fleur au  chardon des champs en est une proche parente. Un Cirsium qui peut apporter un grand plus à un massif d'été, naturel, solidité et fleurissement. IL est actuellement en étude au jardin botanique de Berlin pour sa préservation et surtout  pour le proposer à la production. Il fait partie d'une série de plantes indigènes d'Europe que les jardiniers de jardin Botanique de Berlin expérimentent pour une introduction dans le fleurissement. circium-canum-3.jpg

Depuis plusieurs années ils observent son comportement dans différents types de sol, sec et plus humide. Comme ce Circium est surtout présent dans l'est de l'Europe avec quelques zones en France il y a peu d'utilisation pouvant faire réference. L'expérimentation montre un intérêt des plus intéressants en sol assez sec drainant en été ou il semble très bien se comporter. Humide au printemps mais sec en été serait la base d'une bonne croissance. Ce Cirsium cousin de nos chardons ne pique pas pas du tout , le feuillage est presque celui d'un laiteron. Un feuillage assez discret d'où émerge de fin juin à septembre des hampes florales jusqu'à 1.20 m de haut. Des tiges raides dénudées de feuilles avec des petits pompons violets, très décoratif en plein soleil. Une plante solide qui ne semble pas être une colonisatrice du jardin. Dans le jardin botanique de Berlin elle semble garder sa place sans se propager dans les massifs et espaces sauvages. La fleur en elle-même à une courte existence. Les boutons comme les fruits sont assez décoratifs. Une plante nature mais qui apporte un plus se mariant facilement avec des plantes horticoles.circium-canum-2.jpg

Autre intérêt c'est une belle tenue en bouquet. Cueillir le bouton jeune pour garder celui-ci facilement 15 jours en vase, une qualité qui devrait intéresser plus d'un jardinier. Ce Cirsium est vraiment une plante intéressante pour un jardin naturel, ou la présence des insectes butineurs est légion. Une plante qui se trouve par contre que très rarement. Je ne lui connais aucune adresse de pépinière en France, une seule fois j'ai croisé sa route en Belgique à la Fête des plantes de Beez. La recherche de graines sur internet est le seul moyen. Un voyage en Suisse pour en trouver des exemplaires lors de la Fêtes aux plantes au Château de Coppet sera plus probable. Si vous connaissez une adresse merci de nous faire partager l'information.circium-canum-4.jpg

Son feuillage se confond facilement avec d'autres annuelles ou vivaces sauvages donc soyez prudent si un semis spontané ce produit il est très facile de l'éliminer sans y prendre garde quand elle est petite. Ce serait dommage c'est une plante qui avec les années devient  vraiment très belle, 15,30,40 tiges en fleur de quoi surprendre pour une sauvage. Une sauvage ou plus justement une plante naturelle qui sera trouvée sa place au jardin pour surprendre beaucoup de monde. Pour ce qui concerne mon exemplaire au jardin  je suis impatient de pouvoir l'observer lors de ma prochaine visite à la campagne. Aura-t'il supporté les pluies importantes de cet hiver dans un sol un peu lourd, argilleux malgré un drainage avec des graviers au fond du trou lors de la plantation. Une certitude je n'ai observé aucun semis spontané dans mes massifs.Une belle sauvage que je trouve bien sage au jardin. Réaliser les semis en caissette, est certainement préférable quand place.circium-canum-1.jpg

Une plante qu'un grand nombre de jardinier risque de confondre avec nos chardons comme de les trouver inintéressante par ce qu'ils évoquent et la peur de se retrouver débordé par des semis spontanés en nombre. Non elle est très facile à contenir comme à faire disparaître si besoin, pas de rhizomes, de drageonnement intense, un système racinaire en forme de pivot qui s'enlève facilement. Un coup de houe et elle disparaît. Non c'est une sauvage de l'est de l'Europe qui sera montré toutes ses qualités en été. Une plante pour jardinier curieux ayant envie d'expérimenter autre chose au jardin. Une plante à découvrir sincèrement.

Commenter cet article