Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

Arbrisseau des terrains secs, adapté à l'air venteux je vous parle bien du Corokia cotoneaster  Raoul.  Un buisson idéal pour jardin d'été aux conditions extrêmes.IMGP0045.JPG

C'est un arbuste qui forme un buisson très ramifié avec des rameaux anguleux, légèrement recouverts d'un feutre gris blanc au stade jeune puis devenant foncé presque noir plus âgé avec un aspect brillant.

Cet arbuste est de croissance lente, par de risque de débordement. Les tiges sont très fines, avec un cotés tortueux qui lui donne un charme très particulier. Pas nécessaire de le tailler même si il supporte très bien cette intervention, il prend une forme très agréable en grandissant,  apaisante idéale près d'une terrasse. C'est le sud au nord.IMGP0046.JPG

Les feuilles sont très petites 1cm. C'est un arbuste aussi décoratif par des fleurs jaunes au printemps en mars avril. Une multitude de fleurs donnant l'impression d'un embrassement. Au stade  jeune il est très facile de passer à coté de la floraison de ne pas remarquer les petites fleurs. C'est en vieillissant qu'il prend sa force et qu'il affirme sa présence au jardin. La floraison ne dure pas très longtemps tout au plus 1 mois.F_art405_Memo2_1.jpg

D'une grande beauté toute en douceur. Une plante du soleil facile à installer au jardin. Adulte ne vous pas attendez pas à le voir dépasser  2 m tout au plus 2,50 m dans le meilleur des cas. La croissance est  rapide jeune. Il parait que c'est un arbuste qui ne vieillit pas bien, une durée de vie de 25 ans. Je tiens cette information de mes lectures, si vous avez de l'expérience sur ce point la je suis preneur. J'ai un exemplaire depuis 15ans dans un sol des plus pauvres, sableux planter sur une dalle de ciment a 30 cm de profondeur, près d'un  mur en pleins soleil. Pas les conditions idéal pour un arbuste, et pourtant il pousse avec force sans relâchement. Imaginé le perdre d'ici dix ans serais un peu triste. Planter au début de la réalisation de mon jardin il accompagne toutes mes expériences de jardinier. L'origine de cette arbuste est la Nouvelle-Zélande ,prélevée par Etienne Raoul sur la cote Zélandaise en bordure de plage pour la première fois et introduit a la Villa Thuret en 1884. J'ai avec un peu de chance sans vraiment le vouloir reproduit les conditions de son milieu origine. Sol drainant surtout en région Île de France, comme d'une manière générale ou les sols sont humides en hiver. Chez moi il se comporte très bien, dans une terre plus riche de marais avec une nappe phréatique à fleurs de sol, il pousse aussi et malgré des températures au dessous de - 13°C.   En pleine terre ou en pot il pousse sans problème.

La villa Thuret pour les grands amateur est un lieu ou l'introduction et la promotion  de plantes  est une véritable mission. Si vous avez la chance de pouvoir les trouver sur une fête aux plantes vous y trouverez des merveilles, des raretés des vrais.

J'ai trouvé cet arbuste à la fêtes aux plantes de St-Jean de Beauregard de printemps. Je me rappel plus du pépiniériste mais seulement de sa surprise que je l'achète. J'étais son seul et unique acheteur sur le week-end. Des petits plants de 2 ans n'avaient trouvés aucuns acheteur. J'étais dans une phase ou les plantes tortueuses enfiévrais mon imagination.

Cet Automne c'est à Courson qu'il trouve enfin la popularité et la reconnaissance dans le cadre du thème des plantes sans souci. Il a été primé dans la catégorie des arbustes à fleurs. 

 

 

 

IMGP0050.JPG

Multiplier ce jolie arbuste est très facile.  Par bouture de tête simplement  aoûtée . L'enracinement est lent,  ajouté un peu d'hormone de croissance augmente l'enracinement.Il est important de choisir des pousses tendres pas de bois trop formé.Pour avoir essayer les boutures à talons la réussite est bonne. Par semis c'est possible mais je n'ai jamais essayer. Les graines sont aussi un aspect décoratif du Corokia, après la floraison des petits fruits de couleurs oranges se forment.

C'est un arbuste des plus agréable au jardin. Dans une belle poterie il vous fera craquer. De plus il se prête  à la conduite en Bonsaï ce qui laisse imaginer le possible de faire dans son utilisation. Une petite valeur sur pour votre jardin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jo 23/01/2014 18:10

Ce matin même nous avons eu un coup de coeur pour cette plante originale qu'est le Corokia et c'est en cherchant des infos la concernant que j'ai découvert votre blog; j'y reviendrai avec plaisir
car il y a plein de choses à y découvrir.

passeurdeplantes 09/12/2010 22:08


Il pousse très facilement, pas nécessaire d'avoir un lieu humide, au contraire plus il sera pauvre en eau plus il sera beau. Vous ne risquez rien au contraire. Il porte le même nom d'espèce mais
c'est un arbuste très différent du cotoneaster. La feuille oui par sa forme seulement. Quand je ferais a nouveau des boutures je vous en garde un pied?


soleilambre 09/12/2010 20:10


Alors je ne connais pas du tout cet arbuste... je connais bien le cotoneaster tout bête... et ses différentes variétés... on dirait d'ailleurs que celui-ci a les mêmes feuilles que le
cotoneaster... par contre, sa petite floraison jaune qui ressemble au jasmin d'hiver... bon, ici, je doute qu'il pousse car je n'ai pas la chance d'avoir de nappe phréatique... dommage... j'aurais
bien aimé participer à sa multiplication... Bonne soirée et à bientôt.