Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

IMGP2974.JPG

    Chaumont-Sur-Loire un incontournable pour les jardiniers en herbes et curieux des jardins. Un lieu ou les visiteurs suivent  le parcours conseille par le site  avec attention. Prenant le temps d'étudier et de s'amuser avec  les jardins éphémères dans les alvéoles. En marge de ces jardins un espace souvent oublié des promeneurs l'espace pédagogique. Un lieu que les enfants, les groupes scolaires se retrouvent avec plaisir dans un espace entre cabane et pergola. Un espace presque ludique ou il possible de grimper en esprit vers la connaissance ou s'évader en rêve. Une structure très originale et source d'inspiration. Du bois blanc, du chêne de la région centre et châtaigner. Un espace ouvert et transparent pour se confondre dans la verdure. Est-ce une des raisons qui empêche les visiteurs de se rendre dans cette espace, qui au fils des ans garde les traces des meilleurs réussites des jardins essais.

Pourtant il est difficile de ne pas être intriguer par cette pergola pour Kiwi, de forme orignal qui donne du mouvement qui crée un corridor vers le centre. De loin ce n'est que enchevêtrement de bois.IMGP2975.JPG

Cette pergola c'est une structure solide. Vigne raisin,elle sera tenir le poids des fruits et résister aux vents. Les piquets porteurs sont légèrement inclinés pour donner se sentiment de profondeur créant une perspective assez agréable invitant à regarder ce qui se cache  après.IMGP2973.JPG

Un mélange des bois qui clôture bien l'espace, donnant à l'ensemble solidité. Une idée très originale pour lié deux espaces jardin. Il est afcile d'y faire grimper tous les végétaux, fleurs ou fruits.IMGP2978.JPG

L'espace pédagogique présente plusieurs pergolas, ici une petite de même structure qui invite à aller visiter le jardin Kaléidoscope. Une des curiosités du jardin pédagogique est le dôme du savoir. Un enchevêtrement de bois reposant sur des cercles de piquets. Un dôme ou le bois est tressé, assemble et clouté pour accueillir 30 enfants. Très facile d'imaginer une autre utilisation d'une telle structure dans un autre jardin.IMGP2990.JPG

IMGP2989.JPG

IMGP2991.JPG

Dôme primitif, discret se mariant bien avec le jardin. Une structure qui avec les années se comporte bien. Il faut dire que la sécurité de cette structure est très fiable. Les poteaux plantés dans le sol qui donne sur le dessus un cotés sauvage  sont disposés en cercle pour une bonne répartition des forces. Il n'y pas de risque d'affaissement. Au contraire il se doivent de pouvoir supporter le poids des enfants qui seraient tentés de s'accrocher au bois. Nous sommes pas loin de la toile d'araignée dans les airs de jeux.IMGP2992.JPG

A part les piquets qui supporte la structure tout le bois est celui de la taille des arbres. Un recyclage bien judicieux et qui inspire. Quelques clous pour fixer les bois. En premier planter les piquets, puis former le périmètre en partant du bas vers le haut dans un mouvement circulaire. Du moins dans le cas de ce jardin.IMGP2993.JPGIMGP2984.JPG

De l'intérieur la structure se joue du soleil. Les ombres portés donnent un mouvement à la structure. Les bois par transparence sont propice pour oublier le temps, se reposer de tous les jardins visités. Je suis pas sur que cela soit le lieu idéal pour écouter un enseignant très longtemps. L'esprit est rapidement entraîné à vagabonder dans la rêverie des que l'on se pose sur les bancs de ce dôme. IMGP2985.JPG

Un espace agréable, qu'il serait dommage d'oublier dans ce jardin. C'est un lieu riche en idée et d'aménagement naturel qui permet de réutiliser les  matériaux du jardin. Période de taille en ce moment, période pour abattre les arbres. Une raison d'y penser pour leurs trouver une autre utilité que la déchetterie si ce n'est pour le chauffage.C'est le temps de construire les aménagements du jardin pour cette année. Du naturel, du facile, de l'amusement au jardin pour profiter simplement des plaisirs du jardin. Au jardin rien ne se jette tout se transforme se réutilise.

Commenter cet article