Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

Leymus-arenarius.jpg

     Le blé d'azur où Leymus arenarius est une graminée que l'on plante dans les jardins depuis si longtemps qu'elle pourrait être une banale plante. Pourtant cette graminée au caractère solide reste une valeur sûre pour le jardin. Sous son apparence simple, elle apporte non seulement par son feuillage bleuté une touche toute particulière en été dans un massif de plantes, sa persistance en hiver  apporte la même note. Une graminée solide qui pousse vraiment partout, il suffit de l'observer dans son utilisation en masse dans les jardins actuels. Elle reste belle par son feuillage avec une petite toilette en décembre. Cette graminée que l'on pourrait confondre avec un Elymus magellanicus ou Agropyron  est par contre une solide coureuse. Cette graminée présente une certaine tendance à se répandre dans un massif, elle drageonne très bien. Caractère très intéressant quand celui-ci est maitrisé, sinon elle peut devenir une plante gênante. Dans mon premier jardin avec  un sol léger et riche, elle y trouva les conditions pour envahir tout un massif entrainant le dépérissement d'un grand nombre de vivaces moins robustes. Pour limiter ce développement tout en gardant son intérêt décoratif en massif je la plantais dans des conteneurs plastiques enterrés. Jouant ainsi avec cette plante au gré de la saison dans le jardin.Leymus-arenarius-1.jpg

Autre jardin autre approche, en sol lourd et argileux pour lui garder un aspect touffe très dense chaque début d'hiver en février si le sol le permet. J'arrache la plante, oui travail fastidieux, pour reformer des touffes denses avec les tiges que je regroupe en poignée. Cette méthode me permet de conserver la plante à sa place au lieu de la voir se  répandre dans tout le massif. Je pratique ainsi depuis 5 ans, fort de constater qu'elle pousse très bien.Cette astuce permet d'obtenir le même aspect qu'une culture en conteneur.leymus-arenarius--2-.jpg

Une plante en hiver qui reste vraiment attractive, le feuillage bleuté apporte un vrai plus en cette saison. Si cette plante dite colonisatrice est maitrisée alors son implantation au jardin dans un massif de fleurs sera plus agréable. Il est dommage de la garder uniquement pour garnir un talus, un espace où rien ne pousserait d'autre. Si les résultats sont des plus intéressants en pots, la ponctuation en massif est aussi des plus esthétiques. En janvier quand l'ensemble des autres plantes dorment il devient aisé d'intervenir sur cette plante sans déranger les autres. Soyez rassuré elle est vraiment solide, pas de risque de la perdre, elle supporte ce genre d'intervention, au contraire cela semble la stimuler. C'est le sentiment qu'elle me donne quand je commence le nettoyage du jardin. Dans la profession nombre de spécialistes seront vous proposer des protections racinaires pour garder le graphisme de la plante. C'est un moyen mais qui reste visible. Avec peu et en réalisant cette intervention sur la plante en janvier-février vous n'aurez aucun frai et une plante qui reste bien à sa place. Si il vous  reste des pousses vous aurez bien un proche a qui en offrir.

Retenir que cette graminée Leymus areniarus peut atteindre 1 mètre de haut avec de beaux épis blancs en été. Une plante solide  que l'on plante au jardin pour la garder très très longtemps. Surtout ne pas la tailler mais simplement nettoyer son feuillage. Si la culture en pleine terre vous inquiète elle devient très intéressante  plantée en pot. Une plante banale, qu'il serait dommage d'oublier en cette saison. Au jardin elle ne se fait pas oublier, sous le soleil ou sous la pluie elle se fait remarquer, il faut juste l'aider à être encore plusbelle. Juste ce qu'il faut pour trouver le jardin moins triste et bien commencer l'année.

Commenter cet article