Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

d24e0622-f86b-11dd-a1ec-467b52ef63d9.jpg      Avec l'autorisation programmée ce printemps du Mais transgénique 810 c'est un sale temps pour les abeilles, sale temps pour les apiculteurs et que dire des consommateurs de miels. Le  Mais transgénique MON810 sera dans les champs avec une autorisation à la culture fin février, son pollen est considéré comme impropre à la consommation humaine par des agences européennes, autorisé par la France. Que penser, que faire, face à une situation que nous ne pouvons laisser se faire sans prendre partie d'une manière ou d'une autre . Consommer ou pas consommer, agir ou ne pas agir. Actuellement les associations d'apicultures et les apiculteurs sont en effervescences. Entre le dégoût des politiques et les nécessités de survivre, des cris se font entendre dans les ruchers. Celui des abeilles pour qui les frontières des Ogms ne se trouvent pas ne se posent pas. Pas de crainte avec le pollen selon les créateurs de ce Maïs.  Que racontent les commissions européennes des montages politiques, des inventions  politiques? Qui manipule qui?  En 2011 les apiculteurs espagnols se sont retrouvés avec du miel invendable, en France c'est peut être pour  l'été 2012. Alors que penser de tout cela vous pouvez influer sur des décisions au niveau national et aussi européen. Comment? à défaut d'être un militant , une petite signature peut aider et par le nombre apporter ou changer les directives. Seriez vous un ou une amis(e) des abeilles? Si oui a vous de voir je vous invite à signer cette pétition que je partage avec vous. Cette pétition est porté par mon association AEVO du Val d'Oise. Je vous invite à lire la présentation et à la signer ici link.

Si vous souhaitez en connaître plus sur les risques de cette culture dans nos campagne un article de "Sale temps pour les abeilles d'Olivier Belval devrais vous apporter des éclaircissement sur ce sujet. link

Agir ou ne pas agir si vous etes jardinier vous serez quoi faire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article