Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

parthenium-integrifolium-3.jpg

 

     Parthenium intégrifolium, une plante vivace peu courante dans nos jardins et encore moins sur les fêtes aux plantes. Une plante originaire des plaines de l'est Américain. Cette plante porte souvent le nom de la quinine sauvage par une particularité à soigner les brûlures par un cataplasme de feuilles fraîches. Propriété dont je ne saurais pas dire la véracité. Par contre au jardin, elle prouve un certain tempérament à bien supporter un sol très sec en été, un petit bonheur pour un jardin secondaire. Cette plante sauvage des plaines est idéale pour apporter une touche de fleurs blanches au jardin de juin à août, avec parfois une petite tige qui se montre en septembre. Une plante assez intéressante à se faire connaître du plus grand nombre. (Article de 2013, mise a jour)

parthenium-integrifolium.jpg

J'ai découvert cette petite plante sur la fête aux plantes de Namur. Plus le souvenir du pépiniériste si ce n'est une production de plantes pour jardin sauvage (si un lecteur identifie ce pépiniériste merci de me renseigner sur son adresse). Cette année, il n'était pas présent. Ce Parthénium, dont le feuillage me semblait bien insignifiant, a pris son temps pour enfin accepter de montrer sa floraison. Deux ans, il faut dire que je l'avais complètement oublié dans le jardin. Je ne suis pas en mesure de dire si  la première année, il a fleuri, probablement en mon absence. Cet été par contre quelle jolie surprise, une floraison agréable, presque curieuse avec des fleurs dentelées, globuleuses, laineuses d'un blanc gris. Une fleur assez rigide dans l'ensemble donnant une impression de fleur sèche. Une curiosité qui se comporte très bien au jardin, au soleil. Une belle résistance a l'absence d'arrosage, malgré le fait que mon sol est une tendance à devenir compact. Cette particularité ne la dérange pas, au contraire, elle était en pleine forme, joli vert du feuillage et tige  rigide.

parthenium-integrifolium-4.jpg

Au soleil, les fleurs feraient penser à une immortelle. De 70 cm de haut, même quand les fleurs sont fanées elle reste attractive. Le feuillage est  assez important, une touffe de 50-60 cm de large pour un pied de deux ans et 7 - 8 tiges.

Parthenium_integrifolium.jpgparthenium-integrifolium-1.jpg

C'est une jolie sauvageonne pour le jardin. Elle apporte un plus, celui d'une floraison qui dure longtemps. Une floraison aérienne qui apporte de la légèreté et de la transparence dans un massif. Une jolie surprise au jardin cet été. Un achat pour la curiosité sur une fête aux plantes, qui semble décevoir la première année et au final une jolie découverte. Sa forte résistance au froid  jusqu’à -20°C à de quoi la rendre intéressante dans de nombreux jardins. Les amoureux des bouquets secs seront comblés par sa belle tenue. Une fleur simple, mais qui apporte un vrai plus. Une plante que les abeilles aiment vraiment bien. Une plante que les amoureux de prairies doivent certainement connaître. Elle est parfaitement  adéquate pour composer ce style de plantation. Une plante qui devrait faire son petit chemin dans nos jardins dans les années à venir, sauvage, solide, florifère, pas fragile et qui dure longtemps. A dénicher sur les fêtes aux plantes cet automne. Elle est  une petite star sur la high line de New York, Piet Oudoff en fin connaisseur des plantes l'introduit en nombre pour sa simplicité et ses qualités et par son origine des plaines Américaines. Lui apportant la notoriété par un duo avec des Eremurus stenophyllus, d'un bel orange. Une plante à suivre.

Une plante a sortir des jardins botaniques. Une production encore trop rare sur les fêtes aux plantes et dans nos jardins. Pour en trouver des exemplaires je vous invite a consulter le site Pépinière  d'un songe Production de Sophie Arduino.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article