Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

100_3295.JPG

Pour mon nouveau jardin difficile de ne pas avoir un petit espace toilette, bien pratique quand on jardine et cela loin de la maison. Ne souhaitant pas faire une déclaration de travaux en mairie  j'ai trouvé cette solution des plus pratique et parfaitement adapté au lieu. Un bois comme fond de jardin ou la nature me donne le nécessaire des matériaux, de la récupération de bois à la déchetterie et me voila lancé pour une petite construction pour 3 euro, le prix des clous.

100_3278.JPG

Pas de poteau , pas de piquet juste des arbres, des chênes  ayant poussé en cépée. Ils doivent avoir selon ma voisine de 80 ans au moins 50 ans, soit la dernière coupe de bois. L'avantage le pied des arbres ne bougent plus avec le vent. Ma chance d'avoir ce petit espace, comme une nécessité aussi les travaux sur la maison avançant très lentement.

Avec les planches que j'ai récupéré à la déchetterie sont juste ce qu'il me fallait pour former la structure. Juste un petit pardon pour les arbres des clous plantés directement dans l'écorce.

100_3279.JPG

Avec une bonne scie, un mètre et me voila constructeur de toilette d'extérieur. Pour la toiture j'ai utilisé du plexiglass de récupération. Merci aux gens qui se séparent des matériaux. Ils font mon bonheur de bricoleur des bois. Pas de plan juste une adaptation au lieu, comme pour le jardin, plus facile de s'adapter que de tout transformer.

100_3280.JPG

100_3281.JPG

Et a l'arrière un espace pour la récupération du seau. Car il s'agit de toilette sèche et le recyclage au compost est nécessaire. Pour le problème des odeurs de la sciure de bois façon litière  à cochon d'inde du commerce, très bon absorbant mélangé a du broyât d'eucalyptus.  Le broyât je le réalise  moi même je prélève les feuilles de mon eucalyptus en été , je les sèches puis avec un grand mortier trouvé dans une brocante je les broie le petit possible. Puis je mélange le tout avec la litière ou la sciure. 100_3282.JPG

100_3283.JPG

Pour la façade j'ai utilisé ce qui se trouve le plus facilement dans ce bois du noisetier. L'avantage avec cet arbre chaque année il produit de nombreuses tiges qui se révèle très intéressante à utiliser. Les branches se coupent très facilement avec un sécateur à mains et restent très souples. D'où la possibilité des les utiliser en plessis. Les branches tiennent facilement 3 ans si protégées de l'eau.100_3297.JPG

Des tiges de 1 cm de diamètre sont l'idéal, car elles sont plus souples, elles permettent de réaliser des panneaux très rapidement. Pour obtenir suffisamment de tiges il faut tailler sévèrement votre noisetier tous les deux ans, et vous obtiendrez un nombre très élevés de tiges à plessis pouvant atteindre 2 mètres de long. Sinon une petite promenade dans les bois peut être une solution mais attention réglementé. Je trouve que les tiges de noisetiers  tiennent aussi longtemps que celles des saules, la couleur en moins.

100_3294.JPG

100_3293.JPG

Voici des toilettes sèches réaliser en une belle journée de mai, 5 petites heures pour obtenir l'essentiel. Depuis le rideau à laisser la place à une porte en bois plus solide et mois transparente. Un espace intime qui se confond avec le milieu et qui reste très facilement transformable en abris pour outils. Simplicité simplicité et amusement c'est ce que j'aime dans le jardinage. Avec rien un jardinier se débrouille avec ce que la nature lui donne.

100_3299.JPG

Un compost à proximité et voilà la boucle bouclée. Recycler ce qui est possible et redonner au jardin ce qu'il nous donne tel est ma devise de jardinier si je dois en avoir une.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catiechris 23/02/2011 20:03


ça me plait bien ce petit coin au fond du jardin....