Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par passeurdeplantes

primula-vulgaris-dark-rozaleen-2.jpg

      Primula vulgaris Dark Rozaleen voila une primevère qui renouvelle le genre au jardin. Trois ans que cette jolie primevère Dark Rozaleen  trouve avec une facilité les conditions au jardin, pour être chaque printemps de plus en plus belle. Pendant ces trois années je l'ai testé en pleine  terre et en pots en des lieux différents. Une culture en pots qui comme vous pouvez le voir se porte très bien. Surtout qu'il s'agit toujours du même empotage depuis la fête des plantes de Lisieux 2012. C'est une vraie révélation pour moi, une résistance qui me surprend encore. Des conditions difficiles et pourtant elle est encore plus belle chaque année. Un autre exemplaire est planté dans un jardin de campagne avec un sol lourd  et argileux, très humide en hiver mais sec en été. La plante se maintient aussi, avec une taille plus réduite. Le sol y est certainement pour quelque chose, il est très froid avec une exposition à l'est. Réchauffement plus tardif. Bien que pour cette année je ne serais le dire avec justesse, plus d'un mois sans y être. Simplement qu'elle ne semblait pas trop souffrir de ce régime.

primula-vulgaris-dark-rozaleen.jpg

Non seulement le feuillage sombre à brun foncé est intéressant pour l'après-floraison si les arrosages sont réguliers mais en plus la teinte particulière des fleurs est très attractive et capte bien le regard. Une couleur qui s'accorde vraiment bien, tout en étant très douce dans le jardin comme très chaleureux.

primula-vulgaris-dark-rozaleen-3.jpg

Cette année elle est particulièrement précoce dans sa floraison. Plus d'un mois que les fleurs s'ouvrent plus nombreuses chaque jour qui passe. En aurait-il  été  autrement si la pollinisation se faisait. Car à ce sujet j'ai comme un grand doute, chaque année j'espère pouvoir récolter quelques graines pour un semis en juin-juillet. Soit l'absence d'insectes pollinisateurs et en cause où il s'agit d'un hybride stérile mais pas de graine et pas de semis. Par contre une division de touffe fonctionne bien en début de saison ou après la floraison. L'important est de bien surveiller les nouvelles plantes, qu'elles trouvent une humidité régulière pour un bon enracinement.

primula-vulgaris-dark-rozaleen-1.jpg

Cette Primula vulgaris Dark Rozaleen vous la trouverez chez Daniel Lauson de la pépiniere Bernhaven (qui présentait un très beau stand cette année à Locon ). Pepiniere Bernhaven. Ce n'est pas une exclusivité de ce pépiniériste  les bonnes pépinières la propose aussi.

Un pépiniériste qui nous fait aimer les primevères aussi facilement  qu'un rosier.  Comme la période est propice pour sa multiplication quoi de mieux que les conseils du plus grand spécialiste dans le domaine.

 

Comment multiplier les primevères des jardins par Daniel Lauson.

 

 
 
Une belle découverte qui permet de dire que cette primula vulgaris Dark Rozaleen est une plante  des plus surprenantes pour sa floraison printanière. Qui mérite de trouver une place dans vos jardins. Elle sera vous apporter sa touche de nuance qui la rend si attractive. Après une petite pluie elle est vraiment très belle, le feuillage devient brillant avec ce côté sombre qui capte les rayons du soleil que le velouté des fleurs renforce. Une plante à découvrir que vous pourrez découvrir si vous allez à la fête aux plantes de St-Jjean-de-Beauregard ce week-end (4-5-6 mai).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article