Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

Avrilest le deuxième mois le plus chaud depuis 1900

la source de cet article est de France Méteo

Dehors le jardin souffre, l'herbe du gazon grille, mes plantes peinent à dresser les tiges, mes plantations souffrent. Avril difficile mai qui s'annonce chaud, pas de pluie des restrictions sur le département. Difficile de se projeter dans le jardinage. Comment choisir des plantes pour fleurir le jardin. Des questions que nous nous posons tous cette année. Est-ce la tendance des années à venir, toujours est il que cette année jardiner demande de faire des choix, fleurs légumes? L'eau une ressource difficile et qui vas coûter de plus en plus cher dans les années à venir. Prévoir les lendemains difficile, des réserves, des paillages, des végétaux adaptés? Que penser des premières chaleurs de cette année l'article de France Météo peut vous apporter des réponses.

 


La France métropolitaine a connu en 2011 un mois d’avril exceptionnellement chaud, sec et ensoleillé. Ces conditions remarquables résultent de l’influence persistante de conditions anticycloniques sur la métropole.

Avec une température moyenne supérieure de 4,0°C à la moyenne de référence (calculée sur la période 1971-2000), avril 2011 se positionne au deuxième rang des mois d’avril les plus chauds depuis 1900, derrière avril 2007 (+4,3°C) et loin devant avril 1945 (+2.8°C), 1961 et 1949 (+2,6°C). Ces écarts sont plus marqués pour les températures maximales de l’après-midi (+5,5°C) que pour les températures minimales de fin de nuit (+2,5°C). A l’exception de quelques jours plus proches de la normale autour du 15 avril, les températures quotidiennes se sont maintenues autour de valeurs bien supérieures tout au long du mois. Entre le 6 et le 11, elles ont même atteint des valeurs sans égal depuis 1947 pour une première quinzaine d’avril. Plusieurs records mensuels de température maximale quotidienne ont été battus dans la moitié sud de la France ainsi que dans les Alpes et localement en Bretagne.


Cliquez pour agrandir - Copyright Météo-France



Ce mois d’avril 2011 a aussi été exceptionnel par sa faible pluviométrie. Il se situe parmi les plus secs depuis 1959, à l’image des mois d’avril 1984 et 1982 (les précipitations sur la France n’avaient représenté que 29 % de la moyenne de référence établie sur la période 1971-2000), 1960 (36 %) et 1997 (37 %).
Le début d’année avait déjà été nettement déficitaire sauf sur les régions méditerranéennes. Ce nouveau déficit, conjugué aux fortes chaleurs, a conduit à une sécheresse extrême des sols superficiels pour une fin de mois d’avril sur la majeure partie du pays. La moitié nord de la France connaît ainsi des niveaux de sécheresse des sols superficiels jamais atteints fin avril au cours des cinquante dernières années. Les couches supérieures des sols réagissant vite aux précipitations, cette situation pourrait évoluer en fonction des pluies de ces prochaines semaines.


Cliquez pour agrandir - Copyright Météo-France
Indice d’humidité des sols au 30 avril 2011
Ecart pondéré à la moyenne 1971-2000



L’ensoleillement en avril a également été remarquable. Sur la quasi totalité du pays à l’exception de l’extrême sud, les durées d’ensoleillement ont été plus d’une fois et demie supérieures à la moyenne de référence établie sur la période 1991-2000. En Rhône-Alpes et dans quelques régions avoisinantes, des records d’ensoleillement pour un mois d’avril ont été battus sur certaines villes.


Copyright Météo-France
Copyright Météo-France



Prévisions saisonnières pour les mois de mai, juin et juillet 2011
Selon les modèles de prévisions saisonnières, en métropole, les températures moyennes devraient être plus chaudes que la normale tandis qu’aucun scénario ne se dégage pour les cumuls de précipitations.


Liens utiles 
Suivi hydrologique : bilan au 1er mai 2011
EauFrance, le portail regroupant toutes les informations sur l'eau  
Climat en France : les relevés et les normales sur 120 stations françaises
Comprendre la météo : Les conditions anticycloniques
Le bulletin de prévisions saisonnières
Les bilans climatiques

Commenter cet article

gard 21/05/2011 14:10


Pas d'affolement, je sens que ce sera comme en 1992, il fera froid et pluvieux dès le mois de juin, jusqu'à la mi-juillet car cette année là, il avais fait TRES chaud au mois de mai.


passeur de plantes 24/05/2011 20:52



Je suis un jardinier avec une mémoire courte, souvent à regarder mes plantes et souffrir  d'observer quelles poussent avec difficultés cette année. De l'eau de l'eau je ne demande rien
d'autre mais quand je vois l'état de l'herbe je suis plus inquiet sur les mois à venir. Si vous aviez raisons je serais moins perturbé par se déreglement.