Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

IMGP2946.JPG

     Les marronniers cette année stress beaucoup plus que de normal. En premier les attaques régulières de la mineuse ( Caméraria ohridella) le malmènent chaque année les rendant plus fragiles. A ce stress les conditions climatiques y participe aussi. Conséquence dans le jardin du Château de la Roche-Guyon les arbres portent pousses vertes et fleurs. Très inhabituel en cette saison, surtout après un 10 octobre. Est-ce un signe à prendre en compte dans les changements qui s'annoncent? Soigner cet arbre contre cette petite mouche est déjà problématique. Bon nombre de particulier comme de nombreuses collectivités font abattre les plus anciens. Un arbre si populaire qu'il serait dommage de le voir quitter nos parcs et jardins. Si le dérèglement de cette année était une tendance des années à venir? La conjugaison des deux phénomènes risquerait -il de signer la mort de ces arbres? L'automne est une  période idéale pour  planter les arbres. Planter un marronnier demande d'être très attentif à ce risque. Quoi de plus triste d'observer un arbre au feuillage grillé en été, comme d'observer des pousses vertes et quelques fleurs comme si il s'agissait des dernières forces de l'arbre. Des variétés semblent plus résistantes avec des épidermes plus épais, cela n'empêche pas cette petite mouche d'y pondre un peu et de plus en plus des oeufs.( pour en connaître plus sur ce petit insecte l'article de Sylvie Augustain de l'INRA devrait combler toutes vos curiositéslink  ou sur Wikipédia   link) L'insecte seul n'entraîne pas l'épuisement de l'arbre mais le manque d'eau au printemps pourrais changer la situation. Année exceptionnelle possible. Planter un marronnier se fait plus sans envisager ce problème. Ce stress végétal commence à s'observer sur d'autres végétaux. Pas facile de choisir des arbres, les changements climatiques que l'on nous annoncent demandent d'être encore plus attentif et de chercher les bons conseils auprès des personnes qui nous vendent les arbres. Prenez le temps de questionner pour bien choisir, pas seulement sur l'achat coup de coeur.IMGP2947.JPG

Dans mon jardin j'ai un marronnier âgé de 100 ans au moins, sur les plaintes régulières de mes voisins en mairie je vais certainement devoir penser à couper l'arbre.  Garder des relations de voisinages demandent parfois d'accepter que les feuilles qui tombent pendant tout l'été dans leurs cours et jardins soient gênant. D'arbre triste à la belle saison aux remarques constantes des voisins je vais devoir intervenir avec tristesse. Soigner cet arbre chimiquement je n'ai pas les moyens. Par cette action je vais me priver de l'âme de mon jardin la maison sera certainement plus la même. Mon regard ne sera plus le même lui. Prendre le temps de choisir un arbre est très important, il n'est rien de plus triste de devoir se séparer d'un arbre qu'on à planter avec amour, sous lequel temps de souvenir se sont formés. Stress végétal stress du jardinier d'observer et ne pouvoir réguler ce phénomène.

Commenter cet article