Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

Les-journees-des-plantes-automne-2011-Courson.jpg

     La fête aux plantes de Courson le 14-15 et 16 octobre 2011  clôture une belle saison et annonce les dernières fêtes aux plantes de l'année. Comme chaque automne elle rassemble le temps d'un weekend un nombre impressionnant de pépiniéristes, et tous les passionnés du jardin. Le temps du weekend elle déplace la foule même le public qui ne dispose pas de jardin, ni de balcon mais dont le plaisir de la flânerie est un must. Des noms célèbres exposant à coté de ceux qui commencent à gravir une notoriété dans les jardins cette année . Pas facile pour ces derniers de se faire une place et offrir à la connaissance de tous les petits bijoux qu'ils cachent dans leurs pépinières. Pendant ce weekend c'est le temps de la découverte, de sentir les nouveautés, de nouer des contacts pour les plantations, pour des travaux,  de penser à cet hiver au printemps prochains. Des arbres, des arbustes pour transformer le jardin en espace  botanique. C'est une des tendances du moment avoir un sujet très rare, difficile à trouver. Orgueil ou amour des plantes ou simple geste pour sauvegarder un patrimoine? Se distinguer dans le jardin par un design de paysagiste comme de planter des végétaux d'exceptions, ou le sujet doit être le centre du jardin. Une approche du jardin particulière en espérant que celle-ci passera à une passion du jardinage, et non sur des contrats d'entretiens pour préserver de si beau jardin.  

Des plantes pour planter aux pieds des arbres! Un thème qui me surprend un peu beaucoup. Est-ce vraiment important de planter au pied des arbres, ou serait'il plus juste d'observer ce qui se passe dans la nature. Les arbres semblent trouver des moyens pour supprimer toute concurrence à leurs pieds, ou du moins limiter les développements. Quand les arbres sont jeunes on observe facilement une végétation importante dessous les arbres, et progressivement celle-ci disparaît pour laisser la place à une herbe plus courte. Depuis des années je me force chaque printemps à planter des annuelles, des vivaces, des arbustes près d'un cerisier en me disant que cette espace ce doit d'être planter. Je ne vous parle pas des soucis que provoque cet acharnement. La concurrence est rude entre les plantes et le cerisier, l'ombre, le manque de lumière, le manque d'eau. L'eau reste le point le plus difficile. Heureusement il s'agit d'un petit jardin.  Par contre sous un tilleul centenaire je constate que les semis spontanés des annuelles comme le cerfeuil sauvage  est une véritable merveille. Je n'y suis pour rien pourtant. Pour accentuer l'effet du feuillage de cette plante en hiver des buis en boules, quelques bulbes de printemps Tulipes, jacinthes narcisse, et quelques bisannuelles et me voila avec un massif naturel qui se régule de lui même. Puis la floraison blanche occupe tout le champs visuel. Une plantation de bulbes de cyclamens et l'automne se colore. Ma seule activité regarder le plsu souvent. C'est mon premier plaisir au jardin regarder. Sous le cerisier je dois maintenir mes efforts toute l'année. 

Pour des plantes adaptés aux espaces sous les arbres si le sol est riche et pour peu que vous preniez le temps d'arroser, des épimédiums ou plantes des Elphes très à la mode cette année. Pendant ce weekend il y aura un très grand choix de végétaux. En espérant que cette manifestation soit aussi si bonne en qualité que l'automne dernier. Que choisir!

Planter un arbre demande de réfléchir à l'emplacement. De bien penser ce que l'on souhaite obtenir comme effet à long terme. Ce point là est très important encore plus que la plante coup de coeur.

Même si vous ne savez que choisir se laisser aller , prendre le temps de regarder et si vous avez l'occasion de vous rendre à Courson le vendredi ne louper pas la conférence de Piet Oudlof. oudolf.jpgUn grand si et beau créateur de jardin avec son art si particulier d'utiliser les graminées et les vivaces pour faire d'un jardin un tableau. Jouant si facilement avec les textures et les hauteurs, les couleurs que ses réalisations sont des espaces de rêves. A ne pas louper à choisir un jour il faut y être le vendredi. Son art du jardin c'est l'art d'avoir un jardin beau du printemps en hiver, l'art des formes, des textures, des subtilités des feuillages, des effets de lumière par transparence. Il dispose d'un jardin qu'il faudrait absolument voir mais vous connaissez certainement les photos de son jardin. Des landes de fleurs et de graminées encadrées de haies taillées au cordeaux.

 

Pour une meilleure connaissance de ce jardinier, célèbre dans le monde une visite de son site si vous serez comme moi dans la difficulté pour assister à sa présentation et dédicace de son nouveau livre.link

N'oublier pas de surveiller les bulbes cette année il y a comme un regain d'intérêt qui est largement justifié. Bon Courson à tous. Il resterait temps de chose à dire que vous aurez largement de quoi découvrir par vous même. Un dernier conseil ne vous laisser pas voler sur des plantes qui sortent de Rungis à des prix honteux. Soyez  exigeant et demander des plantes qui méritent vraiment l'achat.  Courson est encore pour l'instant une vraie fête des plantes. Pas comme sa grande soeur si proche qui viens de perdre sa réputation chez les professionnels. Bon jardinage.Cette année je suis réconcilié avec cette fête aux plantes.

Commenter cet article