Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par passeur de plantes

100_2498.JPG

     Mousse des bois sur un reste de racine de Chataignier. Difficile de résister  à une telle présentation quand on se promène en forêt. Ramasser de la mousse est souvent interdit dans la région Ile-de-France. En plus c'est donner un loisir aux oiseaux dans votre  jardin de gratter la mousse pour y chercher des larves si quelques précautions ne sont pas prisent . En ce moment ce morceau de bois que j'ai trouvé il y a deux ans deviens de plus en plus beau, il est complètement intégré dans mon jardin, apportant une touche Japonisante près de ma terrasse en bois. Cela fait des années que je rêve d'un jardin de mousses comme ceux dans les jardins Japonais. Du vert en abondance, du calme du mini jardin qui se regarde en laissant la rêverie nous envahir.

A l'ombre les jardins de mousses sont une solution des plus audacieuses, trouver le juste équilibre et la forme pour donner du volume à un tel espace relève d'un Art, que je maîtrise pas. Je me contente pour l'instant d'admirer ceux réaliser dans les jardins Japonais. Il m'inspire des petites scènes qui change le pied d'un mur en ciment gris sous un grand marronnier triste en été (tout grillé par les attaques des mineuses).

Si vous envisagez de récupérer de la mousse en forêt informez vous si le pouvez. Pour ne pas trop dénaturer les lieux et conserver la mousse prélevez celle-ci en prenant un morceau du support ou elle pousse, fragment d'écorce, morceau de bois. Prévoir d'arroser régulièrement pour la nouvelle acclimatation. Avec la mousse si vous commencer à y regarder de plus près vous allez découvrir une autre forme de culture. Les mousses son très variées est surtout très captivantes. Trop souvent oubliez dans nos jardins, les laissées reprendre un peu  leur placent c'est augmenter la faune dans votre jardin et une autre forme de jardinage.

Commenter cet article